LES DÉLICES DU MARCHÉ

Comment en tirer profit ?

Confession.

Lorsque vient le temps des fruits et légumes de saison au marché, je me sens comme un enfant dans un magasin de bonbons. Les couleurs, les odeurs, l’animation… Tout ça est si attirant qu’il m’arrive parfois de m’emporter et d’acheter quelques items supplémentaires qui étaient tout simplement irrésistibles. Heureusement, avec le temps, j’ai développé des techniques infaillibles pour conserver efficacement ces aliments, les utiliser au maximum et en faire des réserves. Pas de gaspillage chez moi !

Aujourd’hui, je vous emmène dans ma cuisine pour vous révéler quelques astuces.

Les légumes

Les légumes se conservent généralement bien au frigo dans le tiroir prévu à cet effet, sauf exception (l’exception étant les tomates, elles n’aiment pas le froid !). Lorsque vous arrivez à la maison, lavez et précoupez vos légumes avant de les entreposer dans le frigo. C’est un peu long sur le coup, mais ça fait une grande différence quand vient le temps de préparer le souper les soirs de semaine.

Le plus grand défi est sans doute d’utiliser toutes les parties des légumes que vous achetez. Il existe peu de recettes pour les apprêter, c’est pourquoi je vous conseille d’adapter celles que vous connaissez. Vous avez l’habitude de cuisiner les épinards ? Les feuilles de betteraves, radis, navets, carottes… pourront être utilisées à la place. Vous savez cuisiner les tiges de brocoli ? Celles du kale feront tout aussi bien l’affaire !

Les marinades vous permettront également d’allonger la durée de vie de vos légumes tout en ajoutant du goût à vos repas. Navets, oignons, radis, tiges de bettes à carde, chou-fleur… Tout peu y passer ! Essayez cette recette, en substituant les légumes au besoin.

Vous avez profité de l’abondance et il vous reste des légumes non utilisés ? Ce guide de congélation vous indiquera la marche à suivre pour les entreposer comme il faut.

Si vos légumes sont trop fatigués, congelez-les tous ensemble dans un grand sac que vous remplirez au fil du temps. Une fois le sac plein, c’est le temps de faire un potage. Vous pouvez utiliser la même méthode avec vos épluchures et en faire du bouillon.

Les fruits

Au Québec, les vedettes de l’été, ce sont les petits fruits. Attention, ils sont fragiles et se conservent peu de temps au frigo. Conservez-les à plat et laissez-les respirer. N’hésitez pas à en congeler une partie pour les utiliser plus tard.

S’il vous reste des fruits fatigués, une façon rapide de les utiliser est d’en faire une compote. C’est très versatile, vous pouvez y ajouter les fruits que vous voulez et la déguster de plusieurs façons : au déjeuner dans le gruau, en collation avec yogourt et granola, en dessert avec une boule de glace…

Mise à part la compote, vous pouvez aussi transformer vos fruits en smoothies, croustades, confitures, les mettre dans des muffins, ou même les passer au mélangeur avec des fines herbes et de la glace pour en faire des cocktails festifs ! Parlant de fines herbes…

Les fines herbes

Parlant de fines herbes…

Pour les conserver le plus longtemps possible, réfrigérez-les dans un sac après les avoir enrobées d’un papier essuie-tout ou déposez-les dans un bocal de verre au frigo, les tiges dans l’eau, comme un bouquet de fleurs.

Mettez-en partout ! Sauces, salades, riz, marinades, pesto… Ne soyez pas gêné, vous pouvez en utiliser de généreuses poignées. Elles sont aussi délicieuses pour aromatiser l’eau lors des journées chaudes.

Avec ce qui reste, la congélation dans des bacs à glaçons est une méthode gagnante. Hachées finement et recouvertes d’eau ou d’huile, elles donneront de la saveur à vos plats même en hiver. Le bac à glaçons vous permet de les congeler en petites portions pour pouvoir par la suite les doser comme vous voulez. Si vous avez plus de temps, vous pouvez aussi faire du pesto et le congeler de la même manière.

Variez les saveurs : pesto de menthe, persil, coriandre, feuilles de radis… il existe plusieurs recettes originales sur le web. Certaines fines herbes peuvent aussi être séchées, comme le thym, l’origan, le laurier, le romarin et la menthe.

Vous souhaitez avoir plus d’astuces pour conserver les aliments et cuisiner de façon simple et économique ? Je vous invite à consulter le livre numérique Viens manger!, une mine d’or d’informations. Pour éviter le gaspillage, le site web Sauve ta bouffe est aussi très bien conçu.

Sur ce, bonne visite au marché !

Vous avez besoin de conseils nutritionnels ? N’hésitez pas à prendre rendez-vous à la Clinique universitaire de nutrition de l’Université de Montréal.

Ce texte a été écrit par Emmanuelle Dubuc-Fortin, nutritionniste et candidate à la maîtrise, en collaboration avec la Clinique universitaire de nutrition de l’Université de Montréal.

Crédits: Inclut des images créées par Alexandr Podvalny – « untitled image » • Chinh Le Duc – « untitled image » • Heather Gill – « untitled image » • PIRO4D – « onions leek vegetables » • elizadean – « blueberry blue delicious » • Matthew Hamilton – « untitled image » • kkolosov – « top view basil herbs » • Pexels – « aroma aromatic condiment » • MILKOVÍ – « untitled image »

Fermeture de la piscine

Fermeture temporaire du 27 août 2022 jusqu'au printemps 2023