Les visages du CEPSUM : Charlie Soucy

Entretien avec Charlie Soucy, assistante-gérante du CaféKine

Lorsqu’elle foule les marches du CEPSUM, la dynamique Charlie Soucy occupe non pas une ni deux, mais bien trois positions distinctes au sein de la communauté du CEPSUM :

  • L’étudiante motivée en réorientation vers un baccalauréat en communication;
  • La fière Carabin faisant partie de l’équipe de cheerleading des Bleus – un sport auquel elle s’adonne depuis maintenant plus de dix ans;
  • L’assistante-gérante professionnelle du CaféKine, le café étudiant du département de kinésiologie et d’éducation physique de l’UdeM.

Le CaféKine étant le lieu de socialisation par excellence au CEPSUM, on a voulu en apprendre un peu plus au sujet de celle qui se charge de 50% de la gestion de ce sympathique café étudiant.

40 ans de caféine

À sa création au début des années 80, le CaféKine était un café étudiant aux mains des membres de l’Association Étudiante de Kinésiologie et Éducation Physique de l’UdeM – l’AEKEPUM. Il répondait à un besoin criant, soit celui d’offrir un service alimentaire au sein des installations sportives du CEPSUM.

« Autant les membres du centre que les étudiants le réclamaient. Dans le temps, le seul endroit pour s’offrir une collation c’était le pavillon Marie-Victorin… ça devait faire un peu loin quand tu terminais un entrainement et que tu avais besoin d’un petit remontant. » – Charlie Soucy

L’initiative ayant pris de l’ampleur avec le temps, les entités ont ensuite été divisées en deux projets distincts : une association étudiante – l’AEKEPUM – pour assurer le lien entre les départements, les autres facultés et les étudiants de kinésiologie d’un côté, et un café au carrefour des nombreuses infrastructures sportives du CEPSUM pour optimiser le temps des étudiants de l’autre. Aujourd’hui, la gestion du CaféKine est assurée par Josianne Marois, étudiante au baccalauréat en kinésiologie et gérante, ainsi que Charlie Soucy qui occupe le poste d’assistante-gérante.

« On essaie d’engager des étudiants de kinésiologie, mais on ne s’y limite pas pour autant. Comme moi, je me dirige en communication, mais je suis Carabin et j’ai un intérêt pour le CEPSUM et l’activité physique. C’est un bon mariage ! » – Charlie Soucy

Un lieu d’apprentissage

Grâce à son modèle d’affaires et au soutien du CEPSUM, la gestion du café représente une opportunité intéressante pour une étudiante comme Charlotte, qui souhaite développer ses habiletés tout en demeurant près de ses cours et de son lieu d’entrainement.

« Le CEPSUM nous appuie en nous prêtant le local, en assurant les frais liés à celui-ci (électricité, chauffage, etc.) et en effectuant l’entretien des lieux et du mobilier lorsque c’est nécessaire. Cette partie de la charge de travail ne repose donc pas sur nos épaules et ça nous permet de nous concentrer sur le reste (gestion des stocks, fournisseurs, employés, comptabilité et service). C’est une bonne façon d’apprendre puisqu’on doit assumer un peu moins de pression. » – Charlie Soucy

En constante effervescence

On pourrait croire que le CaféKine n’est qu’un petit café tranquille où passent une poignée d’étudiants par jour. Pourtant, dans les faits, c’est tout le contraire ! La clientèle est certes étudiante, mais elle est aussi formée des « Chandails bleus » – le surnom affectueusement donné par les employés du café au personnel des installations et du service à la clientèle du CEPSUM, des professeurs de l’École de kinésiologie, des membres de la Clinique de physiothérapie et de médecine du sport, ainsi que de toute la clientèle des installations du centre sportif.

« Les Carabins de l’équipe de foot dévalisent notre réserve de muffins après les entrainements, les « Chandails bleus » s’accaparent de la zone sofa pendant leurs pauses-café et les participants des Interfacs se rassemblent autour de la table de babyfoot lors de soirées plus arrosées. On diffuse des événements sportifs sur les télés et on accueille des 4@7 étudiants dans une ambiance qui peut devenir très festive. Ça bouge constamment ici ! » – Charlie Soucy

Pour les prochaines années, Charlie prévoit demeurer à la barre du café afin de conjuguer études et apprentissages en gestion.

Charlie Soucy

Crédits: Inclut des images créées par Mike Kenneally – « untitled image » • Mike Kenneally – « untitled image »

Fermeture de la piscine

Fermeture temporaire du 27 août 2022 jusqu'au printemps 2023