Les visages du CEPSUM : Jean-François Dorval

Jean-François Dorval

  • Joueur de basket du primaire au collégial
  • Membre de la ligue de basketball du CEPSUM depuis 2018

M. Dorval se décrit comme un passionné de sport, et ce, tant au niveau de la pratique que du spectacle offert par les matchs professionnels. Après le CÉGEP, faute de temps, il délaisse son sport fétiche, le basketball, pour concentrer ses énergies sur sa carrière. Entre-temps, il fonde une famille et comme la pomme ne tombe jamais bien loin de l’arbre, ses deux fils développent la même passion que lui. Mués par l’amour du ballon orange, les deux garçons seront membres d’équipes de basketball jusqu’au collégial. Toutefois, faute d’occasions propices, le père et ses fils n’ont jamais eu la chance de jouer dans la même équipe, au fil de ces années.

M. Dorval en compagnie de ses fils. De gauche à droite : Kevin, Jean-François et Charles-Antoine.

En 2017, durant le temps des fêtes, 20 ans après avoir disputé son dernier match de basket, M. Dorval participe à une joute amicale organisée par son plus jeune fils, Charles-Antoine. Le plaisir associé à la pratique sportive lui avait manqué. La flamme est rallumée. Malgré un horaire chargé, M. Dorval décide de réintégrer une équipe de basketball en s’inscrivant aux ligues CEPSUM. Il apprécie énormément sa saison de retour au jeu, avec les Warriors. Son souhait le plus cher à ce moment? Avoir le privilège de jouer avec ses fils. À l’hiver 2019, les astres s’alignent parfaitement entre les emplois du temps de M. Dorval, ses fils Kevin (25 ans) et Charles-Antoine (20 ans) et les ligues de basketball du CEPSUM. Enthousiastes, ils saisissent l’occasion de jouer en famille et incluent même Nibal, la copine du plus jeune. Une franche camaraderie s’installe et il y a même d’autres membres de la famille qui viennent assister aux matchs.

De gauche à droite : Kevin, Charles-Antoine, Nibal et Jean-François.

C’est le plus beau cadeau qu’ils (ses fils) ne pouvaient pas me faire. Je leur ai dit à tous les matchs à quel point j’étais heureux de partager ces moments avec eux.

Les Cavaliers se sont surpassés et ont gagné le championnat de saison 2019. M. Dorval garde bon espoir qu’un jour, leurs horaires coïncideront à nouveau afin de pouvoir reconstituer l’équipe familiale.

Les Cavaliers division A, gagnants du championnat 2019.

Fermeture de la piscine

Fermeture temporaire jusqu’à l’automne 2023.