Les visages du CEPSUM : Victor Flores

Le rayon de soleil du CEPSUM

Il est né au Mexique et a grandi dans un gym sous l’œil bienveillant de ses parents, tous deux instructeurs d’aérobie. Le soleil et le rythme latin lui ont toujours coulé dans les veines.

Et pourtant, il voulait devenir avocat.

(Crédit photo : Katie-Marie, photosbykmt)

Vous n’avez jamais eu la chance de suivre un cours en groupe de Victor Flores ? Il n’est pas trop tard. Depuis maintenant plus de dix ans, l’instructeur en conditionnement physique fait bouger toute la communauté du CEPSUM !

(Courtoisie : Victor Flores, Instagram)

Comment un jeune homme d’Amérique centrale qui rêvait de devenir officier de justice est-il devenu instructeur d’entrainement aérobie au Québec ?

Pour Victor, tout a débuté à son arrivée au Canada. Ayant dû quitter le Mexique avec sa mère pour des raisons familiales, son arrivée à Montréal se fait doucement et humblement. La barrière de la langue n’aide pas à son intégration, et ce, malgré ses nombreux efforts pour l’apprendre et la parler aussi bien qu’un natif de la place.

Un jour, alors qu’il faisait sa visite quotidienne au gym de son quartier, il décide de prendre son courage à deux mains et essaie un cours de groupe – malgré son français ‘imparfait’ de l’époque qu’il voyait comme un obstacle majeur.

Révélation !

« L’instructrice du cours était super… mais je me suis dit ‘je peux faire encore mieux’ ! »

Et c’est ainsi que Victor débuta la formation requise pour devenir instructeur en conditionnement physique.

La suite de son histoire se dessine d’elle-même : il se fait engager par une grande bannière de centres sportifs, donne jusqu’à 25 cours par semaine, puis saisit sa chance de travailler au CEPSUM et lance son propre studio d’entrainement en parallèle.

« Il y a une énergie spéciale au CEPSUM, c’est tellement vivant ! Ce n’est pas juste un centre sportif, c’est une communauté qui vibre au rythme du bien-être. »

(Courtoisie : Victor Flores, Instagram)

Ainsi, depuis pratiquement dix ans maintenant, l’entraineur fait bouger la faune diversifiée qui traverse les tourniquets du CEPSUM tous les jours. Pour chaque cours, il opère selon la même devise : « Avec la bonne attitude, tout est possible ! » D’une façon comme seul lui (ou presque) arrive à le faire, il entraine les participants de son cours tout en les mettant à l’aise et en s’amusant. Pour Victor, créer des liens avec ces derniers est primordial.

Aujourd’hui, quoique sa charge de travail soit remplie, il trouve tout de même le temps de participer aux festivals Fierté Montréal et Montréal en Fêtes.

(Courtoisie : Victor Flores, Instagram)

« Que ce soit en pratique privée, au sein de mon entreprise, au CEPSUM ou ailleurs, le message que je veux transmettre va au-delà de l’importance de bouger : ‘aime ton corps’, ‘sois fier(e) de qui tu es’, ‘embrasse ta liberté d’être’ ! »

Fermeture de la piscine

Fermeture temporaire jusqu’à l’automne 2023.