Entrainement fonctionnel

L'ABC d'une méthode d'entrainement simple, complète et efficace

l'ABC de l'entrainement fonctionnel

Depuis quelques années, l’entrainement fonctionnel se répand à vitesse grand V dans les différentes salles d’entrainement d’Amérique du Nord. Le CEPSUM n’y fait pas exception ! 2019 a d’ailleurs signé l’arrivée d’un tout nouveau studio d’entrainement fonctionnel au sein même de la salle d’entrainement.

C’est quoi exactement ?

L’entrainement fonctionnel, aussi connu sous le nom d’entrainement croisé, est une méthode qui permet à ses disciples de travailler par mouvement et par partie du corps sans toutefois isoler les muscles. De type plus conventionnel, et contrairement à l’entrainement sur machines, ce type d’entrainement sollicite la majorité des muscles du corps, favorise une meilleure coordination ainsi qu’une meilleure mobilité. Sans compter qu’il aide également à avoir une meilleure orientation spatiale, soit une meilleure conscience des gestes effectués.

Ça vient d’où ?

L’entrainement fonctionnel est le tout premier type d’entrainement à avoir été développé. Avant de piquer la curiosité du grand public, il était principalement utilisé par les athlètes de haut niveau. C’est par ailleurs dans les années 1980-1990 qu’une tendance fit son entrée sur le marché : l’entrainement en salle sur machines. Découlant principalement du culturisme, cette méthode détourna le monde du conditionnement physique de l’entrainement fonctionnel et s’imposa comme incontournable du domaine.

Dans la dernière décennie, l’entrainement qu’on qualifie plus conventionnel (en salle, sur machines) a perdu en popularité et les gens ont commencé à faire du conditionnement physique qui demande moins d’équipement, soit à l’extérieur ou à la maison. L’engouement des exercices avec le poids du corps et sur des instruments moins traditionnels (pneu, corde (battle rope), traîneau (sled) à pousser et/ou à tirer, etc.) est devenu plus que palpable. C’est ainsi que l’ère de l’entrainement fonctionnel a débuté !

L'entrainement fonctionnel, ça vient d'où

Saviez-vous que le CrossFit, à la base, c’est de l’entrainement fonctionnel ? Une entreprise (CrossFit Inc.) en a tout simplement fait une marque commerciale en brevetant le nom. Ceci dit, avec le temps, le CrossFit est devenu plus qu’une méthode d’entrainement : certains le qualifieraient de discipline sportive en soi. En plus des mouvements issus de l’entrainement fonctionnel, il combine notamment l’haltérophilie, la gymnastique et le sport d’endurance.

C’est pour qui ?

Ce type de méthode d’entrainement est idéal pour tous. Les mouvements en découlant sont adaptés à chaque personne, selon leur âge, et en utilisant le poids de leur corps. Josée Thibault, entraineure privée et professeure en TRX au CEPSUM, recommande même l’entrainement fonctionnel pour celui ou celle qui souhaite commencer (ou recommencer) à s’entrainer. Que ce soit chez les jeunes ou moins jeunes, l’impact positif que peut apporter l’entrainement fonctionnel chez un individu se remarque tous les jours. Sa portée se voit dans les détails de la vie quotidienne.

« Chez l’un, ce sera le sentiment de s’être dépassé, du devoir accompli, un peu comme ce qu’on qualifie de runner’s high. Chez l’autre, ce sera la possibilité d’adopter des positions qu’il n’était plus capable de prendre (rester sur les genoux ou en flexion de genoux pour un certain temps) ou d’être moins fatigué après une fin de semaine de ski impromptue. » – Josée Thibault

L'entrainement fonctionnel, c'est pour qui?

Les émissions de téléréalité mettant en vedette des personnes atteintes d’obésité essayant de gagner de l’argent en perdant du poids, comme The Biggest Loser, utilisent d’ailleurs en grande majorité l’entrainement fonctionnel pour aider leurs participant(e)s à atteindre leurs objectifs.

« Le commun des mortels n’a pas besoin de travailler spécifiquement un muscle plus qu’un autre. Par exemple, si vous allez chercher une boîte en haut de votre garde-robe, votre extension ne requerra jamais d’aller aussi loin et d’être aussi précise que ce que la machine travaillant les épaules vous fait pratiquer. L’entrainement fonctionnel, par contre, permettrait une meilleure stabilisation, très utile dans ce cas-ci. » – Josée Thibault

L'entrainement fonctionnel, c'est pour qui?

Je commence par où ?

À titre de complément, comme premier pas dans le monde du conditionnement physique ou en programme complet, l’entrainement fonctionnel peut facilement se mouler à tes besoins. Peu importe ton objectif, il y aura toujours moyen d’en augmenter l’intensité et la résistance ou d’en ajuster la nature.

Lors de ta prochaine visite à la salle d’entrainement du CEPSUM, n’hésite pas à demander l’aide de l’un de nos conseillers sportifs. Ils se feront un plaisir de te faire découvrir notre zone d’entrainement fonctionnel, de répondre à toutes tes questions et même de te préparer un programme d’entrainement.

Crédits : inclut des images créées par Chase Kinney – « untitled image » • Victor Freitas – « untitled image » • Meghan Holmes – « Fit » • cskenderis – « desktop iron gym » • Kyle Johnson – « untitled image » • tacofleur – « farmer walks farmer carry heavy weight » • George Pagan III – « The Gym Arrow » • Marcelo Leal – « untitled image » • Victor Freitas – « untitled image »

12 mai | Fermeture de la piscine pour une durée indéterminée

Cliquez ici pour connaître tous les détails.