L’ESCALADE : Déclinaisons de la discipline

Émile Couture-Michaud, notre expert-technique d’escalade depuis 2013 au CEPSUM, nous dresse un portrait afin de démystifier la discipline.

Essentiellement, l’escalade consiste à grimper une voie – le chemin par lequel un grimpeur atteint le haut d’une montagne, d’un rocher ou d’un mur – au moyen de prises – formes en saillie ou en creux se trouvant sur la paroi.

Les voies d’escalade intérieure sont construites avec des prises de même couleur, afin de permettre aux grimpeurs de les distinguer.

Pour y arriver, il existe plusieurs techniques de gestuelle qui permettent de bien bouger dans l’optique de forcer le moins possible (et ultimement, d’atteindre le haut de la voie !). Les voies sont cotées selon leur niveau de difficulté, afin que l’on puisse évaluer notre capacité à les traverser avant de les entamer. Au terme de son apprentissage, le grimpeur sera en mesure de lire une voie à partir du sol et de prévoir les mouvements qu’il devra exécuter pour atteindre aisément le sommet, sans jamais l’avoir grimpée.

Les voies sont cotées selon leur niveau de difficulté.

C’est une discipline qui met à contribution les mains, les avant-bras et les jambes. Sans être un sport qui cible tout le corps, c’est une activité exigeante qui travaille les muscles en puissance et en endurance. On peut pratiquer seul (en escalade de bloc) ou en équipe (en escalade à la moulinette ou en premier de cordée). Dans la pratique en équipe, la personne qui tient la corde et assure la sécurité de celle qui grimpe en cas de chute est nommée « assureur ».

Moulinette, premier de cordée, bloc et alouette !

Plusieurs déclinaisons du sport sont possibles, selon le niveau d’expertise du grimpeur, mais aussi selon ses préférences de pratique. Voici les trois principales :

Escalade en moulinette

Aussi nommé escalade de voie, ce type d’escalade est tout indiqué pour les débutants. Un assureur est au sol et le grimpeur est attaché à une corde qui passe par une poutre fixée en haut du mur, à la fin de la voie. L’assureur récupère la corde à mesure que le grimpeur évolue vers le haut. Les chutes y sont sans grand enjeu, puisque le jeu de corde est maintenu au minimum pendant la montée. Ce type de pratique demande force et endurance.

Escalade en premier de cordée

Ce type d’escalade s’adresse aux grimpeurs d’expérience. Le grimpeur y débute avec toute la corde au sol, puis l’assureur lui donne de la corde au fur et à mesure qu’il progresse. Éventuellement, en montant, le grimpeur rencontre des dégaines (des encrages sur la paroi) auxquels il accroche sa corde. Ce type de grimpe fait en sorte que les chutes sont plus importantes et nécessite donc des techniques d’assurage plus avancées. La force et l’endurance y sont aussi énormément sollicitées.

Escalade au bloc

Ce type d’escalade se pratique sans corde ni harnais, sur des parois peu élevées, généralement entourées de matelas afin d’amortir les chutes. Le grimpeur peut s’y adonner seul, puisqu’il n’a pas besoin d’être assuré. Puisqu’elles sont de courtes distances, les voies de blocs présentent un niveau de difficulté plus élevé, ce qui en fait d’excellentes plateformes d’apprentissage et de progression. Ce type de pratique demande beaucoup d’explosivité et de puissance, mais moins d’endurance. L’escalade de bloc peut sembler être une activité solitaire de prime abord, mais elle donne souvent lieu à la camaraderie entre grimpeurs qui s’échangent des trucs et s’encouragent entre eux.


Tu en veux plus ?

Cet article fait partie d’un dossier entièrement consacré à l’escalade ! Consulte dès maintenant le prochain article de la série : Guide du débutant.

Tu aimerais essayer ?

Crédits: Inclut des images créées par bady qb – « Indoor rock climbing » • Christoph Deinet – « Climbing “Fun Terminal” (5.12a). » • Le Parisien – « Fontainebleau, 100 ans d’escalade » • Rachel – « Loving life » • Tommy Lisbin – « Bouldering » • Tommy Lisbin – « This is a shot of Lou Leading pitch 3 of RightOn a Classic route in Joshua Tree National Park. » • Derick Anies – « Chalk bag » • x ) – « untitled image » • Fré Sonneveld – « Orange rock tower » • Tom Evans – « Jorgeson, belayed by Caldwell, on Pitch 15 »

Fermeture de la piscine

Fermeture temporaire du 27 août 2022 jusqu'au printemps 2023