Pédaler Montréal et ses environs

Découvre différents parcours de vélo de la grande région métropolitaine

Découvrez Montréal et ses environs à vélo

Le vélo est synonyme de transport actif et écologique, et de citoyen(ne)s en santé ! Plus que jamais, cette invention datant des années 1800 retrouve ses lettres de noblesse et permet aux gens de reconnecter avec leur environnement. De très économique à machine de luxe, petits et grands se l’arrachent, que ce soit tout simplement pour se déplacer, à titre récréatif ou compétitif.

Tu prévois rouler plus que pas assez cet été ?

Quelques acolytes du CEPSUM et adeptes de bécane te proposent des idées de parcours, avec leurs + et leurs -, qui te permettront de sillonner la métropole et ses environs durant toute la belle saison.

Merci aux ami(e)s du CEPSUM et amoureux du vélo de nous avoir partagé leurs parcours favoris !

1. TOUR DE L’ÎLE
Carte du trajet - Tour de l'Île de Montréal

Environ 100 km en tout

+Nul besoin de sortir de l’île de Montréal.

+Très belle vue au bord de l’eau.

+Passage dans le beau secteur boisé de Senneville.

+ Plusieurs possibilités d’arrêts intéressants dans l’arrondissement de Lachine, sur le bord de l’eau.

Qualité de la surface laisse à désirer à certains endroits au niveau du boulevard Gouin (mais rien de majeur)

Possibilité d’augmenter la distance en ajoutant le tour de l’Île Bizard (+ 20 km)

2. PISTE CYCLABLE DU CANAL LACHINE
Plan du circuit pour le tour à vélo sur le canal Lachine

Par Véronique

Environ 40 km aller-retour

+ Longe le canal Lachine et, la plupart du temps, est isolée des voitures.

+/- Assez plat comme route, pas de montée.

+ Une fois rendu(e) au bout de la piste cyclable, tu peux découvrir le parc René-Lévesque qui est aux abords du fleuve Saint-Laurent. La vue y est charmante. C’est un très bel endroit pour prendre une pause. Il y a quelques œuvres d’art québécoises dans le parc, c’est intéressant de s’y promener pour les découvrir.

3. BOUCLE DE LA MONTÉE DU MOULIN (Laval)

Par Véronique et Anthony

Environ 55 km aller-retour

+ Pratique pour ceux qui sont davantage dans le nord de l’île de Montréal et qui veulent faire un 50-70 km sans être confrontés aux arrêts et lumières de Montréal.

+ Une partie de ce trajet se fait sur l’accotement, mais celui-ci est suffisamment large pour qu’on se sente en sécurité.

+ Passer par Ahuntsic sur le bord de la rivière des Prairies, c’est super joli.

+ Sur ce circuit, il n’y a pas de lumières, donc c’est intéressant si on ne veut pas pédaler sans avoir à mettre le pied à terre.

Pour le retour, tu peux ajouter quelques kilomètres en suivant le boulevard des Mille-Îles jusqu’à la montée Du Moulin. Cette boucle t’ajoutera une douzaine de kilomètres et te permettra de longer la rivière des Mille-Îles.

+/- Parcours plat, sans montées.

+ Ce parcours permet de rouler dans une partie fermière de Laval jusqu’à la pointe de l’île de Laval. Très joli panorama et sans auto.

Circulation automobile omniprésente dans les premiers arrondissements de Laval. (Par contre, plus on s’éloigne dans l’est, plus la circulation automobile se fait rare.)

4. MONTÉE CAMILIEN-HOUDE

Par Anthony

Segment d’environ 1.6 km avec un dénivelé d’environ 119 m

+ Possibilité d’aiguiser ses talents de grimpeur ! Toujours agréable d’aller se mesurer à ces derniers via Strava. (👀 Le détenteur du temps le plus rapide est d’ailleurs un montréalais faisant maintenant partie d’une équipe professionnelle World Tour, soit Israel Start-up Nation.)

+ La côte de la Polytechnique est également un plus de ce parcours avec un dénivelé allant jusqu’à 10.9%.

Certaines sections du boulevard du Mont-Royal sont en piteux états depuis déjà plusieurs années.

Le Grand Prix cycliste qui se déroule chaque année à Montréal est très similaire à ce parcours.

5. CIRCUIT GILLES-VILLENEUVE

Par Anthony

Un des lieux d’entrainement de prédilection des cyclistes à Montréal

+ Le fait que l’on puisse tourner sur le circuit sans devoir constamment s’arrêter est un gros plus.

+/- Durant les soirs de semaine d’été, tu es assuré(e) d’y côtoyer des dizaines de cyclistes s’y entrainant.

6.  TOUR DU MONT SAINT-HILAIRE

Par Billie

Environ 100 km aller-retour

+ C’est pratique si on ne veut pas prendre l’auto.

+ Une grande partie se fait sur la piste cyclable, sinon la majorité des routes empruntées sont très peu passantes.

+/- Le parcours est généralement plat, mais offre deux montées : le mont Saint-Hilaire et la montée rue du Sommet Trinité (Saint-Bruno).

+ Les nombreux champs rencontrés tout au long du trajet nous font oublier que nous sommes si près de la ville.

7. LA ROUTE DES ÉOLIENNES (Saint-Mathieu)

Par Laurent

Environ 75 km aller-retour

+ Rouler sur l’Estacade qui longe les écluses du fleuve Saint-Laurent, c’est super beau.

+ C’est une route calme sans voiture, où se rencontrent tracteurs et vélos.

+ Un parcours si proche de Montréal, mais qui te donne l’impression d’être en pleine campagne, loin des grands centres urbains.

+ Après ce parcours en épingle, le retour par Delson et Saint-Constant se fait en descente, sur un asphalte neuf.

+ Le bon moment pour faire aller la cadence et faire de la vitesse en toute sécurité. Les voitures respectent leurs distances et le partage de la route se fait bien !

8. TOUR DE LA MONTÉRÉGIE

+ Ce tour permet d’explorer certaines régions de la Montérégie sans trop s’éloigner de Montréal. Il te mènera jusqu’au mont Saint-Hilaire, en passant par le Fort-Chambly.

+/- Le dénivelé est majoritairement plat et le parcours est constitué d’un mélange de piste cyclable et de route.

+ Tu auras l’occasion de croiser plusieurs vergers dans la région du mont Saint-Hilaire, c’est magnifique !

+/- La seule côte digne de mention est sur la rue du Sommet-Trinité à Saint-Bruno.

Crédits: Inclut une image créée par Yerko Lucic – « untitled image »

NOUVEAUTÉ | VESTIAIRE UNIVERSEL

Profitez de cette aire partagée et accessible à tous dès aujourd'hui!